COVID 19 : Une piste thérapeutique probable d’un générique

Nous avons démontré in vitro (en laboratoire) qu’une molécule présente dans le principe actif d’un médicament existant est active contre le coronavirus. Nous l’avons testée sur des cellules humaines du poumon et les résultats se sont révélés très prometteurs

Nous l’avons vu depuis quelques mois avec l’Hydroxy-chloroquine, ce médicament connu depuis plusieurs décennies qui a donné espoir sur l’approche thérapeutique contre le COVID 19.

Des centaines d’articles du monde entier ont été écrit sur ce médicament, le plaquénil. On le sait aujourd’hui, cette approche a permit d’apporter de l’espoir et surtout permis d’apporter des réflexions que les scientifiques ont repris pour mieux comprendre les mécanismes d’entrer du virus dans la cellule.

La recherche de d’autres molécules connus et utilisé aujourd’hui a été entrepris afin de tester toutes ces molécules contre le COVID 19.

2 000 molécules testées

“Nous avons démontré in vitro (en laboratoire) qu’une molécule présente dans le principe actif d’un médicament existant est active contre le coronavirus. Nous l’avons testée sur des cellules humaines du poumon et les résultats se sont révélés très prometteurs”

Benoît Déprez, directeur scientifique de l’Institut Pasteur de Lille

Add comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

qrscience

Latest videos

Advertisement

Abonnez-vous à notre newsletter